Quel avenir pour la voiture sans permis ?

Et Demain … Quelle place pour la Voiture Sans Permis ?

 

habitacle de voiture autonome et verte

 

Le salon de l’automobile 2018 n’aura jamais réservé autant de place aux voitures autonomes !

Général Motors est sans doute celui qui a poussé le concept le plus loin en proposant une voiture autonome et sans volant … Cela signifie-t-il donc que sans volant = sans permis ?

 

En effet, le constructeur automobile américain crée la surprise en divulguant son concept-car Cruise AV dépourvu de tout contrôle physique. Une voiture à laquelle le conducteur et les passagers confieront leur vie … Avec ce modèle, General Motors veut faire évoluer les mentalités et créer un havre de paix à l’intérieur de l’habitacle où les passagers n’auraient d’autres préoccupations que de regarder le paysage, se reposer, ou encore visionner un film sans se préoccuper de la conduite.

jeune couple regardant un paysage dans leur voitureLes passagers n’auraient d’autres préoccupations que de regarder le paysage, se reposer, ou encore visionner un film sans se préoccuper de la conduite

 

Aussi, sur ce modèle, Général Motors ne prévoit ni volant ni pédalier, ni même aucun contrôle physique d’aucune sorte qui pourrait permettre au conducteur de reprendre le contrôle du véhicule et ce même en cas d’urgence.

 

Quel est donc ainsi l’utilité du permis de conduire dans ce type de voiture ? La législation devra se pencher dans les années à venir sur cette problématique et adapter la réglementation. La Voiture Sans Permis est donc plus que jamais l’Avenir !

 

Les constructeurs historique (Aixam, Ligier, JDM, Chatenet) n’ont pour le moment que très peu réagi face à ces concepts cars se concentrant sur des aspects plus écologiques en développant notamment des moteurs « plus vert ».

futur

1 Comment

  1. C’est seulement si le Vsp est autonome. Le marché du Vsp est en berne grâce à la démocratisation des Vae qui sont de plus en plus accessibles. Les Vsp dont moches, trop chères et par peur d’être stigmatisé s, bien des gens passent leur chemin aussi au profit des vélos éventuellement électriques ou les transports en commun pour les grandes villes. Les constructeurs automobiles traditionnelles devraient se pencher sur les vélomobiles, ça serait très disruptif pour le coup.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*