Guerre en Ukraine met à mal les fournisseurs de pièces automobiles

Guerre en Ukraine met à mal les fournisseurs de pièces automobiles Piecesanspermis.fr

La guerre a atteint l’industrie ukrainienne des pièces automobiles, fournissant de multiple équipementiers européens.

Un enchainement de problème

Diminution de la production des câbles, clôtures d’usines et soupçons sur l’approvisionnement : la guerre malmène l’industrie ukrainienne de pièces automobiles qui produit pour de nombreux équipementiers européens.

Après avoir connu un écroulement de sa fabrication automobile suite à l’effondrement de l’Union soviétique, depuis les années 2000, l’Ukraine connaît un bon de la demande des équipementiers. La proximité du pays avec l’Union européenne, les employés qualifiés et les misérables coûts de main-d’œuvre ont attiré de différents fabricants.
Les employés produisent des composants électroniques, des sièges, mais surtout des câbles.

D’après le Comité de liaison des équipementiers européens, l’Ukraine a vendu pour 760 millions d’€ de câbles vers l’Union Européenne en 2021, pour l’industrie automobile, mais aussi pour l’aéronautique.

Quelques solutions de replis 

Au même moment, certains équipementiers entreprennent de répliquer la production dans les pays limitrophe. Quelques jours avant la guerre, l’irlandais Aptiv délocalise sa fabrication de câbles en Pologne, Roumanie et en Serbie.

Les entreprises automobiles d’Europe de l’Est embauchaient de nombreux Ukrainiens, dont nombreux retourneraient se battre. Des pièces telles que des voitures sont également transportées par de divers chauffeurs ukrainiens et, par conséquent, de multiples usines ont été closes après 1 mois de guerre.

L’Ukraine est un important producteur d’acier et le plus grand expéditeur mondial, servies pour produire des puces électroniques. Si l’outil industriel s’est habitué après l’adjonction de la Crimée par Moscou et que les stocks sont volumineux, cela pourrait appuyer le problème à moyen terme, plus abondamment une hausse des prix de l’énergie (gaz, pétrole, électricité), qui est la principale angoisse de l’industrie.

En conclusion, la guerre obscurcit les espérances du marché automobile, déjà bridé par l’épidémie, les pénuries de puces électroniques, les problèmes logistiques et la hausse du coût des matières premières, et ce n’est pas encore fini…

N’hésitez pas à nous rejoindre sur notre blog : https://www.legarage.piecesanspermis.fr/

Venez également retrouver nos plus de 3000 références de pièces pour voiture sans permis sur piecesanspermis.fr!
Guerre en Ukraine met à mal les fournisseurs de pièces automobiles
Piecesanspermis.fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*