Draguer en voiture sans permis … c’est possible !

C’est décidé, ce week-end je vais draguer en …. VSP !

 

Jeune homme bien gaulé de 28 ans (enfin c’est un avis personnel), célibataire de formation (ça c’est la vie qui l’a voulu), titulaire du permis B depuis une dizaine d’année et heureux propriétaire d’une citroën C3 décide de troquer mon destroyer contre la magnifique Aixam Crossline de mon pote Julien le temps d’un week-end.

Attention, une soirée en voiture sans permis dans les rues de Lille ça se prépare. Après avoir passé ma petite voiturette chez Calinauto, je l’habille de différents accessoires trouvé chez piecesanspermis.fr : cache volant, grille de calandre, nouveaux enjoliveurs, petit arbre décoratif accroché au rétro ….

21 heures : je me lance, je tourne la clé de contact, le moteur de ma Crossline ronronne comme … une tondeuse. Direction rue Masséna pour commencer (enfin habitant à Tourcoing, il est 21h45 quand j’arrive à Lille…. Les autoroutes et voies rapides étant interdites pour les VSP).

Je remonte la rue Massena tout doucement (de toute façon en voiturette, on ne va jamais vite !), fenêtre baissée, musique à fond, sourire ravageur à destination de toutes les minettes que je croise. Je m’arrête boire un coup (ou deux) au Magnum café  puis au Temple’s Bar (l’avantage en voiture sans permis, c’est que c’est comme une Smart on se gare facilement) en essayant d’emballer mais pas de chance, c’est un samedi soir un peu morne … mais bon il n’est que 23h30, j’ai encore toute la nuit pour emballer.

Direction donc Le Network à bord de mon « bolide » dont je ne suis pas peu fière tant sa couleur noire, que j’ai tant briqué, brille dans les lampadaires de la rue du Faisan. Je m’arrête volontairement devant l’entrée à bord de ma VSP pour montrer à une groupe de jeunette « ce que j’ai sous le capot ».

A ma grande surprise, trois belles plantureuses créatures s’approchent de moi…

Là je regrette quand même un peu ma C3 ou j’aurai pu emmener ces 3 belles créatures sans avoir à choisir, et oui en VSP, à quelques exceptions près c’est 2 places uniquement …. Mais un grand coffre que l’on peut potentiellement convertir en couchette le temps de quelques heures).

J’explique donc à mes 3 nouvelles amies le fonctionnement de base d’une voiture sans permis et je propose à la volée « tu montes ? » espérant un « oui » de l’une des trois.

Malheureusement aucune n’acquisse et elle reparte mi-amusée, mi-moqueuse … il faut dire qu’arrive derrière moi un gosse de riche en Porsche.

Bref bilan de la soirée :

  • J’ai pas péchô donc c’est aussi difficile de draguer en VSP qu’en C3 du coup en plus, j’ai pas pu tester le confort du coffre que j’avais prévu de transformer en banquette
  • J’ai pu me garer facilement et je n’ai pas transpiré à grosse goutte à la vue des flics de peur de perdre mon permis
  • Pour le week-end prochain, je demande à Manu de me filer en douce les clés de la Porsche de son père, j’aurai peut être plus de chance !

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*