Les 9 choses à savoir avant de passer au sans permis

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

Une majorité des conducteurs de ces véhicules n’ont pas le permis. Ces voiturettes se trouvent assez limitées. En effet, ces voitures légères ont une puissance maximale de 6 kW (maximum 45 km/h). Les VSP sont équipées d’une boîte automatique permettant ainsi au conducteur de se concentrer sur sa direction.

Qui peut conduire un quadricycle léger ?

Afin de conduire une voiture sans permis, les conditions à respecter sont :

  • être âgé d’au moins 14 ans.
  • les personnes nées après le 1e janvier 1988 se doivent de posséder le permis AM (anciennement BSR).
  • ne pas subir une annulation de permis avec interdiction de conduire prononcée par un juge d’instruction.

Pourquoi conduire un véhicule sans permis ?

Si l‘on a différentes contraintes avec le fait de passer le permis, que ce soit par manque de temps, d’argent, de perte ou d’annulation, conduire une voiturette peut être une excellente alternative.

Faut-il passer une formation pour conduire une VSP ?

Les personnes nées avant 1988 ont la possibilité de prendre volant d’un quadricycle léger sans formation particulière.

Pour celles qui sont nées à partir du 1e janvier 1988, il sera nécessaire de détenir le permis AM (anciennement BSR). Ce dernier s’obtient suite à une formation théorique dispensée au collège et une formation pratique de 7 heures. La formation effectuée pendant les années de collège peut être validée par l’obtention de l’ASSR.

Les conducteurs de voiture sans permis n’ont pas l’obligation de valider l’examen du code de la route. Cependant, ils seront obligés de conduire que des quadricycles légers.

Qu’en est-il des voiturettes 4 places ?

Afin de répondre à la demande des automobilistes, les constructeurs ont développés des véhicules sans permis 4 places. Cependant, au niveau légal, il est considéré comme un quadricycle lourd.

Il est important de bien faire attention, car il est possible de conduire ce type de véhicule si l’on est en possession du permis B1. Ce dernier s’obtient grâce à un examen dès 16 ans, après avoir déjà validé celui du code de la route.

Quelles sont les démarches obligatoires avant de conduire sa voiture sans permis ?

Comme pour une automobile classique, il est impératif pour une VSP d’avoir une immatriculation.  Cette dernière est obligatoire à l’arrière.  Le coût pour immatriculer son véhicule et de l’achat de la carte grise varient selon les régions.

Votre sans permis se doit d’être assurée au minimum dans le cadre de la responsabilité civile. Dans le cas d’indemnisation d’un tiers, s’il y a un accident. L’assurance de votre voiturette est obligatoire, sinon vous êtes susceptible de recevoir une amende pouvant monter jusqu’à 150 €.

En revanche, les quadricycles légers sont dispensés de contrôle technique.

Quelles sont les différentes règles et sanctions possibles lorsque l’on roule en quadricycle léger ?

La conduite d’une VSP est soumise à des particulières :

  • impossible de dépasser la vitesse maximale autorisée qui est de 45 km/h.
  • il n’est possible d’emmener qu’un seul passager à bord de la voiture.
  • impossibilité de conduire sur les voies rapides, les voies express, les autoroutes et les périphériques.

Il n’y a pas de retrait de points lors d’infraction commise à bord d’une voiture sans permis. Cependant, le paiement d’une amende ne sera pas à exclure.

Il est possible que certaines infractions graves comme la conduite en état d’ébriété puissent entraîner une interdiction de prendre le volant pour une durée maximale de 5 ans.

Quelles sont les grandes marques du sans permis ?

De nombreux constructeurs proposent des véhicules sans permis. Chacune ayant leur spécificité. Les plus grandes marques vous permettront de trouver le plus facilement de pièces de rechange.

  • Aixam : leader européen sur le marché des VSP. De fabrication française, elle détient près de 30 % des ventes sur le marché européen. Ses points forts sont la sécurité et le confort de ses véhicules. De plus, elle est très portée sur l’écologie et propose de plus en plus de voitures électriques.
  • Ligier/Microcar : anciennement concurrentes, les deux marques font dorénavant partie du même groupe. Le constructeur se démarque par l’innovation qu’il embarque sur tous ses nouveaux véhicules. C’est notamment Ligier qui a proposé à la vente une VSP 4 places.
  • Chatenet : grâce à des carrosseries innovantes, des modèles bien équipés et des intérieurs de qualité, la marque s’illustre comme référence dans le domaine des voitures sans permis premium. Cette dernière a grandement contribué à la valorisation de l’image du sans permis.
  • Bellier : premier constructeur a commercialisé une voiture sans permis. La marque propose un large choix de véhicules sans permis comptant aussi bien des utilitaires que des électriques.

Comment réparer votre VSP ?

Comme chaque type de véhicule, une voiture sans permis a besoin d’entretien. Sachant que tous les garages ou magasins automobiles ne proposent pas de pièces de rechange pour VSP, il est nécessaire de connaitre plusieurs choses :

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*