Pandémie et sans permis : 2020, une bonne année

voiture sans permis

Malgré cette période de pandémie de corona virus, le constructeur français Aixam s’attend à des ventes stables. La voiture sans permis semble profiter de cette période favorisant les transports individuels.

La voiture sans permis, ce marché de niche de l’automobile semble moins impacté par la pandémie de corona virus que celui des automobiles classiques. On parle déjà d’une baisse de 25% à 30% pour les voitures avec permis. La vente de voiturettes reste relativement stable. Chaque année, environ 14.000 VSP sont immatriculées en France.

 » Compte tenu de l’année qu’on a vécue, la tendance est clairement bonne. », souligne Philippe Colançon, le patron d’Aixam.

Ligier, Chatenet, Aixam … Avec des marques aussi reconnues sur le marché du sans permis, la France se présente ainsi, comme le principal pays européen de la production de VSP. En effet, le pays assure environ 90% de la production européenne.
Aixam, avec ses 12.500 unités produites par an, se présente comme leader du marché en Europe.
A cause de la pandémie, on peut noter une baisse sensible de la fréquentation des transports en commun. Cela permet aux constructeurs de profiter d’un accroissement de ventes de voiturettes.
En France, elle permet à un public varié d’accéder à la mobilité libre. Dès 14 ans, les personnes qui ne sont pas en âges de passer le permis, ceux qui ne l’ont jamais passé ou encore ceux qui n’ont pas le temps ou les moyens de s’inscrire en auto-école peuvent ainsi en profiter.

 » Avec la pandémie, on note un attrait tout particulier pour la mobilité individuelle. », poursuit le patron d’Aixam. «  Cela s’ajoute au rôle social de la voiture sans permis, qui permet à de nombreux Français de se déplacer au quotidien, et à son rôle sécuritaire, en offrant une solution de mobilité plus sécurisée qu’un scooter à de nombreux jeunes dès 14 ans. »

Lors du premier confinement, lorsque les usines françaises d’Aixam ont repris leurs activités, une forte hausse de commande était présente. Cette augmentation s’est accélérée en juin. Pendant l’été, les ventes d’Aixam ont augmentées de 23%.
De janvier à fin octobre, AAA Data, la société recensant le nombre de voitures vendues dans le but d’étudier les variations du flux de ventes de véhicules, a ainsi enregistré 11.219 immatriculations de voiturettes en France. Soit une centaine de plus que l’an dernier sur la même période.

 » Nous venions de lancer une nouvelle gamme juste avant la pandémie donc nous avons pu notamment profiter d’un effet nouveauté. », explique Philippe Colançon pour justifier ce succès post-confinement.

Avec toutes ces nouvelles voitures sans permis sur la route, Piecesanspermis.fr a refait tout son stock pour vous satisfaire !

Source : BFMTV

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*