TEST : Chatenet CH46 Barooder VS Aixam Crossover

Le TEST Chatenet CH46 finition Barooder et l’Aixam Crossover

Les modes sont parfois éphémères  dans le monde de la voiture sans permis. Si les coupées se bousculaient il y a à peine cinq ans, place désormais à des autos aux faux airs de SUV. Chez Aixam et Chatenet, on ose même rehausser la garde au sol pour faire plus vrai. Nous avons fait le test pour vous!

 

Style et présentation de la Chatenet CH46 :

Avec la CH40, comme avec la précédente CH26, Chatenet avait pris le temps d’égrener les sorties des diverses variantes au fil des mois, histoire de maintenir l’attention autour de sa gamme. Le succès mitigé de la CH40 en a décidé autrement : il fallait proposer la CH46 dès le lancement en une large gamme. Cette Chatenet ch46, officiellement appelée CH44 Barooder se place donc dans le sillage de la ch26 SVX. Par rapport aux autres finitions, elle se distingue donc par des stickers spécifiques en bas des portes, des barres de toit – à l’allure un peu frêle – et surtout, une garde au sol surélevée de 40MM qui lui donne une allure de petit SUV. Tout cela a fière allure, même si la garde au sol semble plus élevée à l’avant qu’a l’arrière, ce qui donne l’impression que l’auto est continuellement chargée.

A l’intérieur, on retrouve un environnement connu. Tout est intégralement repris de la CH40, dont cette CH46 est avant tout une version à l’arrière remaniée. Seul un petit autocollant « Barooder », placé sur la façade de planche de bord couleur carrosserie, vient rappeler à bord quelle version on se trouve. Le style est avenant, la forme du mobilier faisant écho à celle de la calandre. Mais quelques détails détonent, comme la console qui supporte le levier de vitesse, à la forme un peu basique. Et les commandes manuelles de rétroviseurs pourraient être  mieux intégrées. Enfin, à moins de choisir la plus grande des tablettes tactiles,  le déport entre l’écran et la planche de bord n’est pas très heureux. Les assemblages sont par contre des plus corrects.

Prix du modèle : à partir de 14 790€

Les + Chatenet CH46:

  • Un style séduisant
  • Moteur vif et silencieux
  • Confort de suspension
  • Comportement routier sain et incisif

Les – Chatenet CH46 :

  • Tarif élevé
  • Equipement un peu « léger »
  • Détails de finition (tablette tactile mal placée)
  • Coffre plus petit que l’Aixam

Style et présentation de l’Aixam Crossover Sensation :

Le Crossover est présenté comme le quatrième modèle de la gamme Aixam. Ce qui était vrai il y a quelques années, lorsque les Crossline et Crossover étaient réellement différents, ne l’est plus maintenant. Les normes de dimensions, qui limitent la longueur à 3 mètres, ne se permettent plus deux carrosseries différentes. Si bien que le crossover n’est autre qu’une Crossline rehaussée de 40MM. Pour éviter toute confusion, ce nouveau modèle n’est disponible qu’en finition haut-de-gamme Premium, qui chasse cette version de la gamme Crossline. Cette Aixam fait un peu plus sans permis que sa rivale de chez Chatenet, mais elle affiche des proportions parfaites et un soin du détail évident.

Aixam a récemment revu l’intérieur de ses voitures, à l’occasion du mondial de l’automobile 2018. La planche de bord totalement nouvelle présente bien, et peut accueillir des tablettes tactiles. Sur notre modèle d’essai, on trouve l’écran de série de 6.2 pouces. En option, il est possible d’obtenir une tablette de 9 pouces, compatible avec Apple carplay et Android auto. Mais c’est très cher : 1.099€ comme toujours chez Aixam, la finition est assez soignée. Et il est possible de personnaliser cet habitable avec des inserts aluminium, couleur carrosserie ou façon bois sombre. A notre sens, cet habitable présente mieux que celui de la CH46.

Visible au premier regard, la rigueur de construction de l’Aixam crossover facilite la vie au quotidien. Comme toujours chez le constructeur savoyard, la position de conduite est impeccable et l’ergonomie soignée. Grâce à des nouvelles serrures, les portes se ferment plus aisément qu’auparavant, lorsqu’elles semblaient légères et qu’il fallait s’y prendre à plusieurs reprises pour les refermer.

Prix du modèle : à partir de 14 499€

Les + Aixam Crossover :

  • Confort de suspension
  • Comportement routier sur le mouillé
  • Volume du coffre
  • Présentation précise et soignée

Les – Aixam Crossover :

  • Pas d’ouverture par l’extérieure du coffre
  • Accélérations laborieuses
  • Direction parfois imprécise
  • Sièges peu enveloppants

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*