LOA ou LDD ? Faites le bon choix

LOA ou LDD le choix n'est pas toujours facile.

De la même manière que les voitures “classiques” les voitures sans permis sont proposées en LOA ou LDD. Quel est le meilleur choix?

LOA ou LDD? LE choix pas toujours facile.

Le besoin d’avoir un véhicule pour aller au travail, pousse de plus en plus les automobilistes à se tourner vers la voiture sans permis, d’autant qu’elle a beaucoup évolué ces dernières années. Et pour quelques mois, il n’est pas forcément intéressant d’acheter ce type d’auto. La location ou leasing peut donc être une solution adaptée à des besoins ponctuels.

Peut-on acquérir en leasing une voiture sans permis ?

Oui bien sûr! Comme pour une LOA « Location avec Option d’Achat », cette solution s’applique également aux véhicules sans permis. L’organisme financier achète la voiture sans permis auprès d’un concessionnaire, puis la propose en location à son client. En fonction de la formule sélectionnée, le client aura le choix entre la restitution de sa voiturette, une éventuelle acquisition, voire une prolongation du contrat si besoin. Ce type de financement peut se révéler intéressant, car il évite un achat éventuellement suivi d’une revente pas toujours acquise d’avance. Il apporte par la même occasion une certaine sérénité au locataire, qui n’aura pas à se soucier de ce détail qui a toute son importance, même si le marché de la voiturette est en développement constant.

LOA ou LDD? Oui mais pour qui?

Si l’on parle de location de voiture « sans permis », les choses ont toutefois changé depuis 2013. Pour pouvoir bénéficier d’un leasing pour un tel véhicule, les prétendants à ce type de location doivent toutefois disposer du permis AM s’ils sont nés après le 1er janvier 1988. Cela veut donc dire qu’une personne non titulaire de ce document (anciennement BSR ou brevet de sécurité routière) et souhaitant accéder à une LOA ou LLD pour une voiture sans permis, devra au préalable poursuivre la fameuse formation de 7 heures. Cela en vue d’obtenir ce permis AM et pouvoir prétendre louer une voiture sans permis.

Bon à savoir : les mineurs ne peuvent pas souscrire ce type de contrat
Bien que la conduite des véhicules dite sans permis soit possible dès l’âge de 14 ans, un mineur ne peut pas souscrire un contrat de LOA ou de LLD pour une voiturette. De même, un adulte ne pourra pas souscrire au nom d’un mineur.

Les avantages et les inconvénients d’un leasing de voiture sans permis

Au même titre que la LOA ou la LLD classiques, le leasing d’une voiture sans permis permet de limiter l’effort financier en évitant un achat pur et simple. Comme pour les formules « classiques », les mensualités sont généralement inférieures au crédit auto et ne nécessitent pas forcément un apport. Cela procure, comme pour une LOA classique, une certaine sérénité, car le locataire n’est pas impérativement tenu d’acquérir sa voiturette en fin de contrat. Par ailleurs, la mensualité peut aussi inclure divers services annexes permettant de gérer au mieux son budget. L’entretien ou l’assurance peuvent faire partie du « pack » mensuel. Avec des mensualités « tout compris », le leasing se présente comme une alternative intéressante à l’achat d’une voiturette, surtout si l’utilisation n’est que temporaire.

Combien ça coute?

Le coût d’un leasing pour une voiture sans permis dépendra généralement de la durée du contrat. Plus la durée du contrat est longue, plus les mensualités pourront être basses. A contrario, une location pour une durée plus courte, pendant une suspension de permis de conduire par exemple, entraînera des mensualités largement supérieures, le but étant pour les organismes financiers d’amortir au mieux le coût d’achat du véhicule.

Le marché des voitures sans permis a beaucoup évolué ces dernières années et le prix de ce type d’auto atteint facilement celui d’une citadine. Les montants des mensualités constatés se situent généralement entre 250 et 500 euros pour une location d’environ 48 mois, et en fonction des services compris (entretien, assurance…). Dans le cas d’une durée plus courte (aux alentours de 12 mois), les tarifs grimpent de 750 à largement plus de 1 000 euros (voire 1 500 parfois) en fonction du type de véhicule et de la formule choisie. Un investissement qui peut certes prêter à réflexion, mais qui permet par la même occasion de pallier un incident temporaire.

Que ce soit par envie ou par besoin, le leasing de voiture sans permis est une solution généralement plus intéressante qu’un achat classique. D’autant qu’elle permet de bénéficier d’un véhicule neuf ou très récent moyennant des mensualités inférieures.

Les points-clés à retenir sur un leasing de voiture sans permis :

– Il est possible de bénéficier d’un leasing pour financer une voiture sans permis.
– Les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent cependant être titulaires du permis AM (Ancien BSR).
– Les tarifs démarrent aux alentours de 250 euros.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*